Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De il à Elle!

Samedi 31 Octobre 2015 Décision importante

31 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Samedi 31 Octobre 2015 Décision importante

Il y a quelques semaines, le psychologue m'avait posé à quelque chose prêt cette question:

Et si ce que vous voulez n'est pas possible, devenir femme l'avez-vous envisagé?

Je me suis braqué, n'envisageant même pas la solution.

Mais aujourd'hui la question a murie.

J'ai pesé le pour et le contre de mon choix et j'ai essayé de les recaler dans les choix homme/femme.

Voici en gros ce que ça donne:

Présence physique, visuelle, psychologique et émotionnelle du sexe masculin.

=> réglé par le fait d'être eunuque (castration complète avec pénectomie)

=> réglé partiellement par un sexe de femme à la place. Il n'y a plus cette présence visuelle et physique entre les jambes, mais un autre sexe sera là. J'y reviendrais.

Petits seins

=> réglé par eunuque et femme, possibilité plus limitée en restant homme

Les "à côtés"

je porte déjà des pantalons femme et des sous-vêtements femme

je porte régulièrement du vernis transparent

j'ai les deux oreilles percées

je ne suis pas très musclé

je suis très émotionnel

je suis poilu (je compte sur l'absence de testostérone pour calmer ça)

je suis pas spécialement grand (1m69)

Rentre en ligne de compte le fait que l'on peut être physiquement femme et s'habiller homme

Reste à voir la question du changement d'identité officielle, je pense qu'on peut l'éviter, c'est à vérifier.

Donc si j'envisage sérieusement le changement

La plus part de mes problèmes physique seront réglé en échange d'un sexe inversé car c'est ainsi que l'on procède.

Côté sexuel, en y réfléchissant bien, ça correspondrait je pense, beaucoup mieux à ce que je suis. En fait jouer de la langue des doigts et d'éventuels accessoires ne me dérange pas plus que ça contrairement à la pénétration masculine.

Donc si je résume, en réfléchissant, j'ai peut-être plus une "sexualité" de lesbienne.

Ce constat me dérange un peu, je suis assez dans le flou là.

Faut que je mûrisse encore la réflexion et que j'en cause avec le psychologue.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article