Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De il à Elle!

Samedi 31 Octobre 2015 Décision importante

31 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Samedi 31 Octobre 2015 Décision importante

Il y a quelques semaines, le psychologue m'avait posé à quelque chose prêt cette question:

Et si ce que vous voulez n'est pas possible, devenir femme l'avez-vous envisagé?

Je me suis braqué, n'envisageant même pas la solution.

Mais aujourd'hui la question a murie.

J'ai pesé le pour et le contre de mon choix et j'ai essayé de les recaler dans les choix homme/femme.

Voici en gros ce que ça donne:

Présence physique, visuelle, psychologique et émotionnelle du sexe masculin.

=> réglé par le fait d'être eunuque (castration complète avec pénectomie)

=> réglé partiellement par un sexe de femme à la place. Il n'y a plus cette présence visuelle et physique entre les jambes, mais un autre sexe sera là. J'y reviendrais.

Petits seins

=> réglé par eunuque et femme, possibilité plus limitée en restant homme

Les "à côtés"

je porte déjà des pantalons femme et des sous-vêtements femme

je porte régulièrement du vernis transparent

j'ai les deux oreilles percées

je ne suis pas très musclé

je suis très émotionnel

je suis poilu (je compte sur l'absence de testostérone pour calmer ça)

je suis pas spécialement grand (1m69)

Rentre en ligne de compte le fait que l'on peut être physiquement femme et s'habiller homme

Reste à voir la question du changement d'identité officielle, je pense qu'on peut l'éviter, c'est à vérifier.

Donc si j'envisage sérieusement le changement

La plus part de mes problèmes physique seront réglé en échange d'un sexe inversé car c'est ainsi que l'on procède.

Côté sexuel, en y réfléchissant bien, ça correspondrait je pense, beaucoup mieux à ce que je suis. En fait jouer de la langue des doigts et d'éventuels accessoires ne me dérange pas plus que ça contrairement à la pénétration masculine.

Donc si je résume, en réfléchissant, j'ai peut-être plus une "sexualité" de lesbienne.

Ce constat me dérange un peu, je suis assez dans le flou là.

Faut que je mûrisse encore la réflexion et que j'en cause avec le psychologue.

Lire la suite

Jeudi 29 Octobre 2015 Courrier de Lyon

29 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Jeudi 29 Octobre 2015 Courrier de Lyon

Aujourd'hui en cette journée noire ou je perds ma 2CV, il y a toutefois une belle nouvelle.

J'ai reçu dans la boîte aux lettres, un courrier en provenance de Lyon.

J'ai rendez-vous début avril de l'année prochaine.

Ceci dit je ne me fais pas d'illusion ce sera probablement un refus si j'ai bien compris la loi française.

Reste à patienter.

Lire la suite

Mercredi 28 Octobre 2015 Douleur

28 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans, #Crohn

Mercredi 28 Octobre 2015 Douleur

Aujourd'hui je regarde en arrière.

Et je me dis que j'ai presque toujours souffert, galéré. Je vois un peu de joie aussi mais c'est loin d'être équilibré.

J'ai envie de me libérer, d'être enfin moi.

Je pleure beaucoup ces temps-ci, surtout à cause du moral, je suis lasse. Usé par les douleurs physiques, usé par les attentes des autres, usé par le devoir, usé, usé, usé.

J'aimerais être moi, mais cela suppose mettre une claque à beaucoup de monde et j'ai pas envie de voir souffrir encore plus ma mère.

Mais j'ignore combien de temps je tiendrais encore dans ce rôle.

Envie de tout envoyer balader.

Et le fait d'être malade, dans l'incertitude sur le traitement, sur mon avenir professionnel et dans l'attente d'une lueur pour ma transformation, n'aide pas à être plus serein.

Bon c'est pas joyeux, mais j'avais envie de le sortir, une fois de plus.

L'écrire me calme.

Désolé.

Sinon plus positif, je pense que je ferais la prise de sang le 4 novembre, donc le 4 je devrais pouvoir reprendre androcur. Ça signifie que je devrais avoir un poids sur le moral, plus léger d'ici 2 à 3 semaines.

Lire la suite

Mercredi 21 octobre 2015 Lutte

21 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Mercredi 21 octobre 2015 Lutte

Ce soir je suis fatigué.

Fatigué d'avoir cette présence entre les jambes qui s’immisce dans ma tête à chaque heure qui passe. Si je veux un temps soit peu de tranquillité, je suis de nouveau obligé de passer par la case "masturbation", et ça m'énerve. Si je le fais pas, ça n'arrête pas, et ça bave dans le slip. J'en ai vraiment ras le bol.

Mais faut que je tienne encore, pour cette putain de prise de sang qui rime à rien.

Comme si, moi, j'avais un défaut de testostérone et que c'était ça la cause de tout.

Mais bien sûr. Il m'a pas regardé l'urologue car avec la pilosité que je me tape, comment dire, je suis pas en manque.

Donc je le redis, L'asexualité, n 'est PAS liée à un choix ou un défaut biologique, c'est comme ça, qu'on le veuille ou non. Et croyez moi, si y avait une solution pour être comme tout le monde, je serais prêt à tenter. Mais c'est pas possible.

Ce soir j'en ai particulièrement marre car je peux plus faire grand chose que j'aime pour m'occuper en ce moment, la cortisone réduisant à néant les bienfaits de mon antiépileptique.

Je tremble de nouveau depuis 10j comme si j'avais pas de traitement, comme si j'étais en manque ou alcoolique. Même faire un gribouilli explicatif n'est plus possible, et encore moins une aquarelle ou écrire des lignes autrement qu'à l'informatique.

Et merde, tiens. J'en chiale de nouveau.

J'aimerais que tout s'arrête, dormir longtemps et me réveiller dans la peau d'un autre.

Lire la suite

Vendredi 16 octobre 2015 Problème avec ceux qui copules

16 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Vendredi 16 octobre 2015 Problème avec ceux qui copules

Je pense savoir pourquoi ça m'énerve tant d'entendre à côté ou à proximité des personnes qui font l'amour.

Au delà du bruit c'est surtout la douleur psychologique que ça me cause qui est la source de mes poussées de violence dans ces cas.

En effet, je pense que c'est lié au fait que je sois asexuel, c'est une sorte de jalousie. J'entends qu'il se passe quelque chose que je suis pas capable de donner et surtout de goûter. Alors que je sais que pour eux c'est le bonheur, un moment de fusion, un bout de paradis ... Quelque chose que j'aurais jamais.

Et ça me rejette en pleine figure aussi ma solitude.

Ça fait mal de les entendre.

Lire la suite

Jeudi 08 Octobre 2015 Je suis maudit et mise au courant d'une amie et de ma chef

8 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans, #Crohn

Jeudi 08 Octobre 2015 Je suis maudit et mise au courant d'une amie et de ma chef

Du fait que l'urologue veuille tester ma testostérone, comme si mon asexualité pouvait venir de là pfff et ben je dois stopper l'androcur pour un mois. Et franchement ça me fait royalement chier.

Sentir cette présence qui même des fois me réveille la nuit.

La bave qui s'écoule, les érections ... bref y en a marre.

Et franchement, attendre 6mois pour un éventuel 1er RDV à Lyon, c'est juste une éternité de plus. J'ignore comment sera l'avenir, mais j'envisage sérieusement la possibilité de l'élastique.

Sinon hier soir j'ai mis au courant une amie de ma situation "sexuelle" particulière. Au moins elle l'accepte, et ça fait du bien. Un bien fou.

Et ce matin, c'est à ma chef que j'ai causé, car je suis entrain de perdre mon métier et fallait que je lui explique pourquoi je ne peux plus. Car j'ai la chance d'avoir une chef en or. Aussi je préférais lui annoncer par moi même plutôt que de la mettre devant le fait accomplis.

Donc je lui ai parlé de crohn, de mes problèmes d'identités, du dossier mdph.

Et elle est d'accord avec tout ça, vaut mieux me descendre de sécurité, et puis ça pourra faire bouger avec un peu de chance les choses plus vites pour mon reclassement.

Je vais essayer de caler un rdv avec le médecin du travail en fin de mois.

Lire la suite

Mercredi 07 Octobre 2015 visite chez l'urologue

7 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Mercredi 07 Octobre 2015 visite chez l'urologue

J'ai pris le train ce matin tôt pour aller voir l'urologue.

J'étais son premier patient.

A peine ouvert la lettre: "je ne peux pas faire ça" et BAM

Il m'oriente vers un médecin sur Lyon. J'ai téléphoné, pas très aimable, 6 mois d'attente et je serais recontacté quand ils auront le planning d'Avril et la lettre du toubib.

6 MOIS BORDEL

pour un premier RDV, tu parles d'une affaire, on a le temps de se pendre 36 fois ><

Bon sinon l'uro d'aujourd'hui m'a demandé de faire une prise de sang pour voir ma testostérone. Il était très septique quand je lui ai expliqué mon asexualité. Bref.

Donc faut que j'arrête androcur pour 1 mois avant de faire la prise de sang.

J'ai envie de hurler, mais je peux pas y a des voisins. Fais chier.

Lire la suite

Dimanche 04 octobre 2015 Maman, famille, amis

4 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Dimanche 04 octobre 2015 Maman, famille, amis

J'ai déjà fait tant de mal à ma mère en lui faisant disant qu'elle n'aurait jamais d'enfant de moi, que je ne veux plus en rajouter. On a remis ça au téléphone car ma ptite sœur n'en aura pas non plus. Ça lui fait beaucoup de mal, mais elle l'accepte.

J'ai émis l'idée d'une vasectomie, à nouveau ça lui a fait mal, j'ai senti sa voix trembler.

Aussi je ne lui parlerai pas de ce que je compte faire. Elle a assez souffert. Elle s'en rendra compte sans doute un jour, peut-être me posera-t-elle la question ou peut-être préférera-t-elle garder ses illusions. Elle aura au moins un semblant de choix.

Ma soeur est psychologiquement fragile et très versée catho, il est clair que je lui en causerait pas non plus.

Avec le frangin, on parle rarement, je pense qu'il accepterait, mais saurait-il garder un si lourd secret? D'autant qu'il est en couple avec une de mes amies très amie aussi avec ma mère.

Je ne prendrai donc pas de risque, et ne lui dirai rien non plus.

Mon père. Si y avait pas ma mère, ça fait longtemps que je le verrais plus. Coincé, fermé, bouché, égoïste, pantouflard, vieux-jeu et catho. Je prendrais même pas la peine d'en parler, ce serait juste bon à ce fâcher, et ma mère n'a vraiment pas besoin de ça.

Quant au reste de la famille, c'est comme s'ils n'existaient pas pour moi, ayant par le passé été mal vu, sujet de réflexions ... Je n'ai plus avec eux que de très rares rencontres (80 ans de la grand mère la dernière fois)

Les amis éparpillés aux quatre coins de France (pas facile de les voir, et le téléphone c'est pas pareil)

Une est en couple avec mon frangin et amie de ma mère, donc je lui dirai pas un mot.

Une l'a mal pris, rapport à nos maladies, elle bloque sévère et trouve que je suis égoïste de ne pas penser aux conséquences sur ceux qui m'entourent. Donc je n'en parlerais je pense plus, si elle ne remet pas le sujet sur la table. Mais ça m'a fait beaucoup de mal.

Un amis semble l'avoir bien pris, pas de réflexions désagréables, pas de jugement hautain, même de la compassion pour l'épreuve que je traverse. Ouf, un soulagement.

Il me reste à en parler à une amie, j'espère qu'elle acceptera.

Et une fois fais, les autres, je m'en fou un peu.

J'aurais aimé traversé cette épreuve avec quelqu'un à mes côtés, mais faut que je sois lucide, ça ne se fera pas.

Heureusement que le psy est là. Car j'ai besoin d'en parler.

Lire la suite

Dimanche 04 octobre 2015 Envisager l'amour et des enfants?

4 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans, #Crohn

Dimanche 04 octobre 2015 Envisager l'amour et des enfants?

Je me suis toujours refusé à avoir des enfants, je me sens incapable de pouvoir gérer.

De plus je ne souhaite pas élever dans un monde comme celui-ci une quelconque progéniture.

Enfin, je ne souhaite en aucun cas, faire perdurer mes gênes et imposer mon choix de vie à un enfant.

Pour l'amour, c'est difficilement envisageable tant que je ne serais pas moi, il y a toujours l'idée qu'un asexuel l'est car il n'a pas trouvé la bonne. Au moins une fois que je serais moi, il n'y aura pas d’ambiguïté possible.

Et au moins si une femme veut de moi, elle saura à quoi s'attendre, ça ne viendra pas la surprendre au bout de quelques années.

Donc je trace la route seul.

J'ai bien 2 ou 3 amis, mais ça n'a rien de comparable.

La solitude est difficile, mais il faut en passer par là.

Lire la suite

Dimanche 04 octobre 2015 c'est trop lent

4 Octobre 2015 , Rédigé par Asex Publié dans #Parcours trans

Dimanche 04 octobre 2015 c'est trop lent

Tout est dans le titre, je suis donc passé à deux cachets d'androcur aujourd'hui. Car faut vraiment qu'il se refasse oublier.

Aujourd'hui, il n'a pas arrêté de baver, une vraie bave de limace, beurk et il ne cesse de gonfler, de se faire sentir. J'ai hâte qu'il redevienne plus discret.

Lire la suite
1 2 > >>