Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ni il, ni elle.

Articles récents

Lundi 18 juillet 2016 Angoisse et barbe

18 Juillet 2016 , Rédigé par Asex

Lundi 18 juillet 2016 Angoisse et barbe

Demain j'ai RDV pour ma reconversion, j'ai peur de ce que l'on va me proposer.

J'arrête pas d'y penser depuis une semaine, c'est assez terrible.

Et depuis quelques jours j'ai arrêté de m'épiler la barbe, car c'est horriblement long et pénible et que le travail ne tiens pas longtemps, mais vraiment pas longtemps.

C'est un désastre.

Lire la suite

Samedi 16 juillet 2016 douleur intense et conneries

16 Juillet 2016 , Rédigé par Asex

Samedi 16 juillet 2016 douleur intense et conneries

Hier et encore aujourd'hui, je suis proche du fond.

Hier on m'a dit pour la faire courte: les femmes et les trans oui mais toi t'en es trop loin.

C'est un peu comme si on m'avait tuée.

La douleur est tellement inimaginable, que vous avez l'impression que votre âme se brise.

Hier j'ai tentée de faire contre mesure avec douleurs physiques, allant jusqu'à utiliser une lame de rasoir sur mon bras, mais ça n'a servi strictement à rien cette fois.

J'ai alors supprimée de tout support informatique tout ce que j'avais entassée: photos et vidéos souvenirs, les dossiers sur mes sujets d'intérêt, mes créations de toutes sortes ...

Bref, des années de travail et de souvenirs.

J'ai mise à la poubelle la plus part des objets, livres, tenues qui avaient lien avec le sexe, avec le bdsm. Et là encore, rien.

Je n'arrive plus à diminuer cette douleur qui se réveille de plus en plus souvent et qui se fait de plus en plus grande chaque jours. Je sais plus quoi faire.

Faisons le point

Je ne peux pas rester "il", puisque ça me cause d'horribles souffrances.

Je ne peux pas être "Elle", puisque l'on me met des bâtons dans les roues, des tests, et que mon jugement, ma décision est soumise à l'aval exclusif de pas moins de 5 juges, jurés et bourreaux.

Que si par bonheur, un jour, j'ai l'aval, je ne serais pas opérée complètement du fait de ma maladie de crohn, je n'aurais droit qu'à une illusion.

Que d'après tout ce que j'ai pu lire, les opérations en France sont loin d'être toujours réussies.

Qu'il n'est franchement pas certain que ce pseudo clitoris me fasse du bien.

Et quand bien même il fonctionnerait, il faudrait que quelqu'un veuille de moi et m'accepte.

Qu'en attendant une réponse qui viendra je ne sais quand, au bon vouloir de l'équipe, et bien mon foie encaisse tout ces médicaments et risque à tout moment de flancher.

Alors je me dis, que quitte à avoir quasiment rien, ne riçen avoir, ne fait pas grande différence.

Je pense que la solution la plus adaptée serait de prendre une chambre d'hôtel non loin de l'hôpital, et de créer un accident avec un élastique qui prendrait et la verge et les testicules, ainsi, ne pouvant uriner, le risque de nécrose en plus, ils seront bien obligés de couper.

Après tout, ce ne sera que quelques heures d'horribles souffrances en plus, le temps, que ça devienne mort et qu'ils m'opèrent.

Voila où j'en suis de mon cheminement pour trouver une solution.

Et je n'arrive pas à concevoir qu'au 21ème siècle, dans le soit disant pays des droits de l'homme, j'en soit contrainte à cette extrémité morbide.

Lire la suite

Vendredi 15 juillet 2016 douleur ravivée

15 Juillet 2016

Vendredi 15 juillet 2016 douleur ravivée

Aujourd'hui on m'a balancé, sans vouloir être méchant, que les trans ça allait mais moi pas.

Donc autrement dit, je ne suis même pas considérée comme une trans, mais toujours un putain de mec.

Et malgré les deux cachtons, ça me fou toujours pas la paix.

Faut que je fasse quoi?

Même la douleur physique n'arrive plus à faire taire ma douleur.

Lire la suite

Mercredi 13 juillet 2016 violente douleur psychique

13 Juillet 2016

Mercredi 13 juillet 2016 violente douleur psychique

Ce soir, c'est horrible. L'idée que je ne peux être « IL » et ne pourrais jamais être « ELLE », m'est insupportable. Je lutte contre l'envie de me faire du mal physiquement pour calmer cette douleur intangible. Mais c'est alchimie ne fonctionnera qu'un temps voir pas du tout. Mais l'envie de jouer du rasoir sur mes bras est puissante, c'est insupportable.

Je ne cesse de pleurer et d'avoir envie de hurler. J'aimerais tant que quelqu'un me sert fort, me réconforte, mais là aussi c'est illusoire.

J'encaisse tellement et depuis si longtemps que j'ignore encore comment je tiens debout et donne le change dehors.

Cela ne cessera jamais, je dois être née pour ça, pour souffrir et faire mon chemin seule.

Lire la suite

Vendredi 08 juillet 2016 Il était une fois deux américains

8 Juillet 2016

Vendredi 08 juillet 2016 Il était une fois deux américains

Il était une fois un couple d'américains en vacances et qui demandaient une information.

Je les ai croisés sur le quai à Lyon, ils demandaient si c'était bien le train pour Genève.

Et j'ignore ce qui s'est passé, la discussion s'est enclenchée. Ils parlaient déjà bien le français, donc avec mes maigres connaissances de l'anglais, on arrivait à bien se comprendre.

Du coup, on a fait le trajet jusqu'à Bellegarde ensemble.

Ma situation les a marqués je pense, ils m'ont trouvés formidables, je sais pas en quoi mais ça fait du bien à entendre.

N'ayant pas mon matériel avec moi, pour leur gentillesse j'ai offert à la Dame, le plus beau bracelet que j'avais au poignet.

On s'est échangé les mails, on a parlés cinéma et de pleins de choses.

Ça fait du bien de voir qu'il y a encore des gens sympathiques.

Lire la suite

Mardi 05 juillet 2016 nuit pénible et peut-être la tranquillité

5 Juillet 2016

Mardi 05 juillet 2016 nuit pénible et peut-être la tranquillité

Le chauffage est collectif et coupé juillet Août et même des fois jusqu'en septembre.

Ensuite la nuit a été pénible et longue car j'ai eu froid. J'ai dégonflée le gros matelas en partie pour me servir de "couverture" et le petit j'ai dormi dessus comme ça car la valve a un problème et ne fonctionne plus. Bref, une des pires nuits de ma vie en terme de confort.

Sinon côté sexe, ça semble, je dis ça semble car j'ai déjà eue trop de fausses joies, se calmer enfin.

Lire la suite

Lundi 04 juillet 2016 journée hors normes

4 Juillet 2016

Lundi 04 juillet 2016 journée hors normes

J'ai signée, je suis chez moi. Mais, tellement bien en ce moment, que j'ai oubliée le sac de couchage. Et pour parfaire le tableau, j'arrive pas à mettre le chauffage TT

Je m'y sens pas chez moi:(

Lire la suite

Dimanche 03 juillet 2016 Une grosse peur dont je ne parle pas

3 Juillet 2016

Dimanche 03 juillet 2016 Une grosse peur dont je ne parle pas

J'ai depuis des mois, depuis une visite chez la gastro-entérologue et ravivée par ma première visite chez l'endocrino, une énorme peur.

La gastro-entérologue, m'avait dit que j'étais en limite de toxicité avec mon traitement contre Crohn.

Quand j'ai vu l'endocrino peu avant noël 2015 et qu'il avait appris que j'étais à deux cachets d'androcur, il m'avait dit, que j'étais inconscient, que je risquait une hépatite fulgurante.

Et entre temps, j'ai les cachets qui s’additionnent et aucune solution proche ne m'est proposée.

Et c'est une angoisse très lourde. J'ai peur qu'il finisse par flancher, mon foie.

Lire la suite

Vendredi 01 er juillet 2016 Lassitude

1 Juillet 2016

Vendredi 01 er juillet 2016 Lassitude

Aujourd'hui j'ai beau vouloir combattre, c'est la fatigue et la lassitude qui l'emportent.

Lire la suite

Jeudi 30 juin 2016 c'est la fin

30 Juin 2016

Jeudi 30 juin 2016 c'est la fin

Aujourd'hui c'était mon dernier jour sur le poste qui m'a tant fait souffrir.

A midi je suis partie manger avec quelques collègues très gentils, un petit moment bien sympa.

Puis j'ai pris mon après-midi, je voulais pas y retourner.

J'en ai profiter pour partir à la recherche de la paire de chaussures pour mon côté louve.

J'ai trouvée une paire de Doc Martens super montantes noires avec des roses rouges brodées dessus, c'est parfait.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>